Pour recevoir les nouveautés jour après jour…

Pour soutenir mon œuvre…

Pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé…

Un madrigal, des madrigaux

Pour l'amour des mots

Un madrigal, des madrigaux

Le terme désigne une pièce vocale polyphonique sur un texte profane. Ce genre, d’origine poétique, s’est développé en Italie à deux époques successives.

Né au XIVe siècle dans l’Italie du Nord, à Florence, le madrigal est une forme de musique ancienne du Trecento essentiellement en Italie. La période d’épanouissement de ce style musical correspond aux années de 1300 à 1370, avec une courte reprise autour de 1400.

C’est Francesco DA BARBERINO qui introduit le terme de Matricale vers 1313 pour définir un genre fruste et sans règles. Étymologiquement, le terme vient de Cantus matricalis (latin, chant en langue maternelle).

Les premiers madrigaux connus ont été composés entre 1332 et 1337 par les anonymes du Codex Vaticano Rossi.

Le madrigal est à l’origine écrit pour 2 voix. Dans sa forme tardive, une troisième voix enrichit parfois le contrepoint.

Le madrigal tombe en désuétude au XVe siècle.

Le madrigal réapparaît au cours de la Renaissance et au début de la période baroque (XVIe siècle – début XVIIe siècle). Nous sommes au XVIe siècle, époque du plein épanouissement de l’humanisme et du regain d’intérêt pour la poésie profane.

Il devient alors une composition vocale raffinée à 4, 5 voix ou plus, avec ou sans accompagnement instrumental, forme idéale pour exprimer les affects ou les passions (dans le sens qu’en donne Descartes). La musique prend une nouvelle fonction, celle de rendre l’expressivité du poème, d’en souligner les nuances, les traits descriptifs.

Claudio MONTEVERDI est connu pour avoir écrit et composé des madrigaux. Il s’illustre dans tous les genres traditionnels de madrigaux. Il explore peu à peu des formes nouvelles pour la représentation scénique et introduit une dramatisation du texte par la musique. Son développement prépare la naissance d’un nouveau genre : l’opéra.

Par analogie, un madrigal est un propos plus ou moins relevé tenu par plusieurs personnes en même temps sur le même sujet…

Cela ne vous rappellerait-il quelque chose de contemporain à toute époque ?…

Maj Majest,
Pour l’amour des mots

a-madrigal-john-callcott-horsley

Un madrigal, peinture de John CALLCOTT HORSLEY

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer