FacebookTwitter

Stella

« Je m’étais endormi la nuit près de la grève.
Un vent frais m’éveilla, je sortis de mon rêve,
J’ouvris les yeux, je vis l’étoile du matin.
Elle resplendissait au fond du ciel lointain
Dans une blancheur molle, infinie et charmante.
Aquilon s’enfuyait emportant la tourmente.
L’astre éclatant changeait la nuée en duvet.
C’était une clarté qui pensait, qui vivait ;
Elle apaisait l’écueil où la vague déferle ;
On croyait voir une âme à travers une perle.
Il faisait nuit encor, l’ombre régnait en vain,
Le ciel s’illuminait d’un sourire divin.
La lueur argentait le haut du mât qui penche ;
Le navire était noir, mais la voile était blanche ;
Des goélands debout sur un escarpement,
Attentifs, contemplaient l’étoile gravement
Comme un oiseau céleste et fait d’une étincelle ;
L’océan, qui ressemble au peuple, allait vers elle,
Et, rugissant tout bas, la regardait briller,
Et semblait avoir peur de la faire envoler.
Un ineffable amour emplissait l’étendue.
L’herbe verte à mes pieds frissonnait éperdue,
Les oiseaux se parlaient dans les nids ; une fleur
Qui s’éveillait me dit : c’est l’étoile ma soeur.
Et pendant qu’à longs plis l’ombre levait son voile,
J’entendis une voix qui venait de l’étoile
Et qui disait : – Je suis l’astre qui vient d’abord.
Je suis celle qu’on croit dans la tombe et qui sort.
J’ai lui sur le Sina, j’ai lui sur le Taygète ;
Je suis le caillou d’or et de feu que Dieu jette,
Comme avec une fronde, au front noir de la nuit.
Je suis ce qui renaît quand un monde est détruit.
Ô nations ! je suis la poésie ardente.
J’ai brillé sur Moïse et j’ai brillé sur Dante.
Le lion océan est amoureux de moi.
J’arrive. Levez-vous, vertu, courage, foi !
Penseurs, esprits, montez sur la tour, sentinelles !
Paupières, ouvrez-vous, allumez-vous, prunelles,
Terre, émeus le sillon, vie, éveille le bruit,
Debout, vous qui dormez ! – car celui qui me suit,
Car celui qui m’envoie en avant la première,
C’est l’ange Liberté, c’est le géant Lumière ! »

Victor HUGO

Stella

[amazon_link asins=’2081213141,2010008995,2266161105′ template=’ProductCarousel1′ store=’partamazon-21′ marketplace=’FR’ link_id=’25cb49e3-3dd8-11e8-94e3-8f833c21b3a0′]

Abonnement (gratuit)

2 commentaires

  1. Micheline L.

    8 septembre 2013

    Post a Reply

    J’écris depuis ma tendre enfance. Je me suis jointe à deux groupes d’écriture.
    Une quinzaine d’années ont passé en écoutant de magnifiques textes de toutes sortes.
    Je suis bénévole en cancérologie dans un centre hospitalier de la rive-sud de Montréal. J’aime à laisser une petite carte quand le patient dort ou est absent. Je cherchais l’image d’une étoile et votre texte a bouleversé mon coeur.
    Magnifique…
    Magnifique…
    Magnifique…

    • Maj Majest

      8 septembre 2013

      Post a Reply

      Vous êtes une étoile, Micheline.
      Je suis sûr que vous êtes une femme de coeur et que vos petites gentillesses et attentions font beaucoup de bien à ceux qui vous côtoient, et aux femmes et hommes dont vous prenez soin de la meilleure des manières : désintéressée.
      Merci pour votre attention et partage.
      Amitiés,
      Maj

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer