Pour recevoir les nouveautés jour après jour…

Pour soutenir mon œuvre…

Pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé…

Oblatif, Oblative, Oblativité

Pour l'amour des mots

Oblatif, Oblative, Oblativité

Ces mots sont dérivés du terme latin oblativus (qui s’offre) venant du supin oblatum du verbe offere. Le qualificatif Oblatif, oblative (du latin oblativus « offert volontairement ») a donné le substantif oblativité.

L’oblativité est le caractère d’une personne qui (se) donne de son plein gré.

Ces mots sont proches de altruisme / altruiste ; philanthropie / philanthrope ; générosité / généreux, généreuse ; dévotion / dévoué, dévouée.

L’oblativité est utilisée pour définir l’aptitude au don de soi à autrui, ou même au don de soi sacrificiel. Est oblative une personne qui s’offre à l’autre, qui donne la priorité à la satisfaction des besoins de l’autre.

L’oblativité a été utilisée en psychanalyse et notamment dans les années 1920 par des experts Français en liaison avec Sigmund FREUD.

« développement de l’affectivité de l’homme en général », soit de l’aimance, comme ces auteurs renomment la libido. Ils distinguent trois stades, les périodes infantile, puérile et juvénile. L’individu se manifeste au départ par des « appétences possessives », puis développe dans la période intermédiaire de plus en plus d’éléments oblatifs pour déployer prioritairement à la fin de ce développement des « appétences oblatives » et se trouve alors « en pleine possession de son clavier tant oblatif que possessif ». Cette métaphore du clavier recouvre la notion de « résultante vitale » déjà développée par Laforgue qui représente la part de l’énergie vitale que l’individu sera capable de transformer en oblativité (« l’oblativité utile »), c’est-à-dire son adaptabilité à la vie sociale. Le terme d’oblativité est mentionné en tant que tel – vraisemblablement pour la première fois dans un écrit – et fréquemment dans ce texte, l’oblativité étant présentée comme la tendance opposée à la possessivité, amenant l’individu à se tourner vers l’extérieur et à donner à autrui quelque chose de soi. »

source : L’oblativité, premières controverses, Christine RAGOUCY, http://www.cairn.info/revue-psychanalyse-2007-1-page-29.htm

main-enfant-donne-marguerite-main-papa-noir-et-blanc-sauf-fleur

Références et compléments :

« Alors que FREUD élabore les contributions essentielles qui caractérisent la dernière période de sa vie, René LAFORGUE, Angelo HESNARD, Édouard PICHON et René ALLENDY, pourtant d’une productivité scripturale considérable, ne vont guère laisser de traces. Peut-être ne s’agit-il là que d’un ‘purgatoire’ lié aux effets de mode. Peut-être aussi y a-t-il trop de moralisme et de concessions au goût de l’époque, trop d’ ‘application’ et pas assez d’inventivité dans ces concepts français que l’oubli engloutira : la scotomisation, l’oblativité, la schizonoïa, etc. »

Source : Marie Bonaparte et la création de la SPP, http://www.societe-psychanalytique-de-paris.net/wp/?p=2266

Le mot oblation (1120), terme ecclésiastique (Bloch et Von Wartburg), signifie « action d’offrir quelque chose à Dieu » (Petit Robert). Le substantif Oblat-e (1549), terme également ecclésiastique, nomme à l’origine l’enfant donné par ses parents à un monastère ou la personne qui s’y donnait avec ses biens. Il désigne maintenant des laïques rattachés à certaines communautés religieuses et les membres de certains ordres religieux.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer