Pour recevoir les nouveautés jour après jour…

Pour soutenir mon œuvre…

Pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé…

Ne jugez point. Aimez ou au moins tolérez, respectez, et adoptez une attitude digne et saine.

Comment je vois le monde

Comment reconnaître un pervers malsain : « C’est celui (ou celle) qui dit qui est. »

Pour faire simple, un(e) pervers(e) malsaine, pour nous ici c’est celui qui essaie de manipuler les autres aux dépens d’un ou d’une personne victime de ses agissements. Une des formes possibles, c’est de dire du mal de sa victime en vue d’influencer les personnes à qui le pervers le dit, lors d’un pseudo-procès public, ou lors de discussions privées.

C’est aussi, celui qui se félicite ou s’amuse et participe hypocritement du fait que vous vous montiez contre une personne et qui, ce faisant, adopte la même attitude.

Mais alors, ça en fait du monde ? Et oui, c’est en cela que l’éveil est essentiel et important pour le bien être actuel et futur de l’humanité. L’éveil, c’est lorsque

« Ne jugez point. Aimez ou au moins tolérez, respectez, et adoptez une attitude digne et saine. »

devient, en conscience, une réalité bien perçue, comprise, acceptée, exercée (mise en actes) et assumée. Et c’est, malheureusement, une attitude réservée à quelques élites dans nos sociétés.

Beaucoup d’hommes sont tellement habitués à juger et à agir sur leur environnement, pas seulement les personnes qui les entourent mais bien au-delà. Ces hommes sont tellement obsédés par leur nombril et tellement euphoriques d’exercer ce pouvoir qui leur a été donné par l’univers de concevoir et de modifier ce (et ceux) qui les entoure qu’ils le font bien souvent à tort et à travers. Ils ne s’étonnent plus, ne s’émerveillent plus, ou ne se préoccupent plus véritablement d’en prendre conscience et de réfléchir à leur « impact environnemental ». Leur impact environnemental, c’est aussi leur impact humain (à l’échelle de l’individu) et social (à l’échelle des groupes d’individus).

Une personne saine :

  • établit des rapports directs avec vous,
  • vous parle et ne se braque ni ne se bloque dans les rapports,
  • vous écoute attentivement, et sincèrement,
  • sait vous dire oui ou non,
  • sait qu’elle peut plaisanter et accepte que vous puissiez le faire,
  • est mature : elle est consciente et clairvoyante et prend du recul sur les situations, les propos, les actes et les émotions et pensées.
  • est sage : elle pose des questions et ne se voile la face ni ne prétend détenir la vérité totale et immédiate sur une situation, des propos, des actes, des émotions et des pensées. L’expérience et l’ouverture d’esprit lui ont déjà démontré à maintes reprises que la méprise est humaine, et se produit très souvent.
  • Se préoccupe de votre intérêt et du sien, exprime clairement tout ceci et vous invite à l’exprimer librement et clairement.
  • Respecte la sphère privée et la sphère intime.
  • Peut exprimer un désaccord mais ne condamne ni encore moins ne juge sur la place publique.

Vous appréciez la liberté d’Être qu’elle vous offre, et vous sentez en sécurité dans la relation.

Un personne malsaine :

  • hyper réagit à tout,
  • S’offusque et juge sur la place publique,
  • Manque de respect dans sa relation aux autres (n’écoute pas ou pas véritablement, est impolie par manque aux égards de base),
  • A toujours de bonnes raisons pour mal faire,
  • A très vite et très souvent besoin de rallier d’autres personnes à sa cause,
  • Est prompte à « crier au loup » (là où, souvent, il n’y en a pas, car en réalité c’est sa perception erronée qui est la source de ses actes malsains).

Message personnel : Non, madame, je ne suis pas là pour vous manquer de respect. Et je crois que vous le faîtes très bien toute seule… ^_^
Et si vous n’avez pas compris ma plaisanterie, ni cherché à comprendre ma démarche complète pour lester mon compte personnel Twitter hier (vous n’êtes qu’une parmi 200 environ comptes que j’ai « unfollowé » hier soir), je n’y puis rien… Et vous laisse à vos affres et tourments. L’attitude dont vous avez fait montre n’est pas de nature à me faire vous porter aux nues : elle est, pour moi, très immature et trahit chez vous un manque de recul, de sagesse, de respect, etc.
En passant, votre intervention manque d’objectivité, d’une analyse réaliste et avec discernement de la situation, et crée une hyper émotivité inutile…
Car en effet, nous n’avions pas parlé par le passé, ne nous connaissions pas, et je n’ai aucunement « manqué de respect » à quiconque, au moment où vous portez ces accusations, toute inlfuencée que vous êtes par une personne, sans doute une perverse narcissique malsaine qui vous aura raconté des histoires que vous avez crues avec une naïveté qui me laisse perplexe…
Êtes-vous souvent sujette à cela (l’hyper émotivité exagérée) ?
Avez-vous envisagé une thérapie, ou une démarche personnelle, pour travailler le sujet ?

Ce qui compte, donc, c’est de prendre conscience de tout ceci, d’une part, de prendre du recul puis de faire le choix d’aller au bout des tranformations nécessaires. Ces transformations sont à faire en nous (et nulle part ailleurs). En chacun de nous. Tous.

Ceci fait, nous pouvons continuer d’entretenir des relations avec une personne moins avancée. Il arrive qu’on parvienne à établir avec elle des relations plus que superficielles et fragiles (parce-que des relations inter-personnelles avec une personne moins mature et sage sont, évidemment, fragiles) .

Nous continuerons également à avoir des médisants et médisantes et même quelques spécimens qui nous pourchassent sans prendre conscience que c’est eux-mêmes qu’ils nuisent. Plus ça dure plus c’est signe de lourds ravages chez ces individus malsains… Ces dégâts, ils les agravent en conservant cette attitude d’ailleurs,  qui a tendance à s’alourdir chez les sujets les plus pathologiques…

On finit par comprendre que, loin de nous nuire, ces personnes toxique nous rendent service : elles nous évitent de nous attacher à des personnes faibles et influençables qui n’ont pas assez de profondeur d’âme, de beauté de coeur et de hauteur d’esprit pour construire des relations de qualité. Elles nous aident peaufiner notre développement personnel.

Une personne saine pardonne et sait recadrer une relation (quand l’autre partie le permet). La sanitude, attitude souvent discrète et peu valorisée dans nos sociétés et sur les réseaux sociaux mérite d’être travaillée et approfondie. Elle est plus solide et durable que des témoignages exubérants d’une affection bien volatile (sur laquelle sont basées des relations superficielles et fragiles parfois considérées à tort comme solides : les apparences ont la dent dure).

Si j’en juge par certains comportements de personnes qu’il m’arrive de cotoyer, il y a beaucoup, beaucoup de travail…

S’il vous arrivait de vous décourager, pensez au colibri (de Pierre RABHI).

Maj Majest,
Comment je vois le monde

barque-eaux-reflets-dores-arbre-ombre

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer