FacebookTwitter

« L’amour nous laisse libres d’aimer ou de mettre d’autres choses en avant dans nos esprits et dans nos vies. »

Maj Majest

Vivre dans l'amour

« Je rencontre, souvent, des personnes qui parlent d’amour, qui disent vouloir vivre dans l’amour, et qui ne le font pas en elles-mêmes, et encore moins dans leurs relations humaines.

Beaucoup en effet n’arrivent pas à se voir réellement en profondeur. Leur Ego les maintient dans la retenue, dans la peur d’aimer. L’Ego (ou le contrôle de l’esprit que l’on nomme ainsi) veut garder la maîtrise et le contrôle de ceux qu’il habite. Il y parvient très bien, étant installé au cœur même du dispositif : la conscience inférieure, en intermédiaire entre la conscience intérieure et la conscience extérieure. Beaucoup d’entre nous sont incapables de le détecter, encore moins de le maîtriser, du coup.

Le plus souvent, l’Ego gagne la bataille, et étouffe l’amour en nous. Il est bien aidé en cela par l’armée des Egos dans le monde extérieur et par la manière dont on nous entretient dans des croyances limitantes comme : « ton travail est plus important que ta vie », « il faut aimer l’argent » ou un simple « j’ai faim » « j’ai froid » ou « j’ai peur de perdre mon travail »… D’ailleurs les personnes les plus à même de développer des croyances sont également celles le plus esclaves de l’Ego, et donc influençables et manipulables tout autant qu’instables et irritables.

L’Ego, c’est ce truc qui fait de superbes raisonnements comme ‘Je sais que je ne peux aimer que si (…)’ ou encore des comparaisons (c’est son pain quotidien), ‘j’ai la chance ou la malchance d’avoir vécu davantage en 20 ans que ce que d’autres vivent en 60.’, ou encore ‘Wouah comme elle est canon elle’ (genre ‘j’vais m’la pêter si on me voit sortir avec’) ; C’est aussi l’expert en jugements. Il a même des règles très claires sur ce qu’il est permis de juger et comment, par exemple ‘je ne juge personne sans prendre le temps de comprendre, ni en bien, ni en mal’. Comprendre… Comme aimer ? Ou comprendre, comme analyser au regard de ce que j’essaie de garder sous mon contrôle et analyser avec ma façon de voir les choses, MA* vérité ?

À noter pour avoir fait pas mal de tests que l’Ego qui juge est également très sensible au « retour de bâton ». Pour vous attirer ses foudres, il suffit de redire quelques vérités qui, au fond de la conscience, dérangent l’intéressé(e), et les énergies se « libèrent ». Les énergies destructrices.

L’amour, lui, se contente de peu.

Et c’est beaucoup !

Il ne se bat pas pour prendre le dessus.

Il ne ressent aucune susceptibilité, et ne tombe jamais dans l’irritation, l’impatience, la violence et la destruction.

Il n’en ressent pas le besoin : il admire et s’émerveille de la rivière de pensées qui nous traverse, il est prêt à accueillir chacune avec bienfaisance et tendresse. Il ne rejette pas l’Ego. Il le prend sous son aile, pour le rassurer, et lui permettre de vivre la petite vie tranquille et paisible qu’il aurait toujours dû avoir, quelque part au fond du jardin, pour veiller (un peu quand même, car c’est nécessaire) sur nous.

Quand nous vivons dans l’amour, l’Ego est toujours là, mais il n’aboie plus quand le facteur s’approche pour déposer un message pour notre cœur…

L’amour n’est pas là pour gagner ou pour perdre, il est là pour aimer, et, ce faisant, pour nous permettre de vivre notre nature dans la joie (profonde, pas la fiesta a Ibiza), la vérité (idem) et le bonheur.

L’amour nous laisse libres d’aimer, ou de mettre d’autres choses en avant dans nos esprits et dans nos vies.

C’est à nous de choisir, pour rejoindre cet état aimant et amoureux, libre et détendu que certains appellent « béatitude », dans un équilibre de lâcher prise et de pleine conscience, le cœur et les yeux remplis d’amour. »

Envie de vivre le meilleur de vous-même ?

Contactez-moi ici et maintenant.

Maj

Abonnement (gratuit)

2 commentaires

  1. Carole

    7 août 2019

    Post a Reply

    Très beau texte sur l’mour qui berce mes nuits étoilées.
    Merci de tout cœur.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.