Pour recevoir les nouveautés jour après jour…

Pour soutenir mon œuvre…

Pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé…

J’aime le blog de Maj Majest pour son hospitalité souriante et son dépouillement bienfaisant.

Publications diverses

« J’aime le blog de Maj Majest pour son hospitalité souriante et son dépouillement bienfaisant. »

« Naviguer sur l’océan de la Toile est une aventure pleine de surprises. Aux côtés ou au-delà des grands sites qu’on longe ou que l’on traverse tels des continents, on découvre parfois des îles ou des îlots qui ne figurent sur aucune carte et qui semblent comme perdus au milieu des géants, mais qui inspirent l’envie de faire une petite escale. Pour se poser. Retrouver une frugalité purifiante après le régime plantureux des recherches de fond qui vous emportent d’un site vers un autre, au point, souvent, de vous dérouter de votre idée initiale.

Je clique sur des liens, j’explore, je parcours des pages et des pages qui défilent, se bousculent, se chevauchent, s’empilent… J’enregistre, je marque des pages, je crée des dossiers et des sous-dossiers… Je suis perdue ! C’est alors que j’aborde le blog de Maj Majest. Une image, une phrase ou deux. C’est serein. C’est spacieux. Nous sommes dans l’autre temps, celui de l’intérieur des choses. Vertical. Où le silence se donne à voir. Où les mots s’offrent dans leur simplicité vraie. Ils sont presque nus, mais ils vêtent l’esprit. Les aphorismes sont des pensées condensées. Si on les laisse infuser en soi, elles pénètrent l’âme et libèrent toute leur saveur et tout leur arôme. Comme le bon café ou le bon thé. Toutes ces petites phrases qui circulent de livre en blog et de bouche à oreille deviennent ainsi un fluide nourricier et liant, une quintessence de la vaste pensée humaine, véritable viatique pour les jours d’ombre que notre monde en dérive multiplie et étend. J’aime le blog de Maj Majest pour son hospitalité souriante et son dépouillement bienfaisant. Ses petites touches comme des souffles de chaleur humaine. Il y a du coeur là-dedans. Ce qui manque le plus aujourd’hui. »

Marie-Louise, dans : La lecture c’est comme l’alimentation…… ce que tu ingurgites conditionne tout le reste.

femme-chatain-natte-lit-livre-dans-arbres

1 Commentaire

  1. Merci Marie-Louise.
    En effet, nous bâtissons le monde dans lequel nous vivons :

    • par ce que nous choisissons de donner à déguster à nos papilles ;
    • par les mets que nous gardons en bouche ;
    • et par ce que nous servons à nos convives…

    Il est des souffles bienfaisants qui rendent le parcours plus doux et plaisant encore…
    Merci pour le vôtre.
    Avec tout mon amour,
    Maj

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire

  1. Merci Marie-Louise.
    En effet, nous bâtissons le monde dans lequel nous vivons :

    • par ce que nous choisissons de donner à déguster à nos papilles ;
    • par les mets que nous gardons en bouche ;
    • et par ce que nous servons à nos convives…

    Il est des souffles bienfaisants qui rendent le parcours plus doux et plaisant encore…
    Merci pour le vôtre.
    Avec tout mon amour,
    Maj

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer