FacebookTwitter

Lorsque l’on a atteint un certain stade de développement, ce faisant fait un certain nombre de choix de route, conscients ou inconscients, nous vivons détachés de nombreuses pensées, paroles, attitudes, et activités.

Il peut arriver que cela soit mal compris voire mal interprété. Souvent, des personnes nous méjugent, nous rejetent, voire versent dans ces prosélytismes ou fausses empathies qui nous apparaissent bien ridicules, même si nous n’en disons mot, pour ne pas verser une contribution supplémentaire à cette urne qui déborde et dégouline, dans le monde où nous vivons, et où ces pratiques sont omniprésentes.

Comme chacun sait, le bruit des fous s’entend plus que le silence des sages.
Les hurlements des rageurs parlent plus fort que la parole juste, douce et paisible du sage.
Les sages qui sourient et accueillent leur « ennemi » (*) sont bien seuls, dans une foule de loups enragés.
Les sages qui ne se perdent pas en vaines agitations mentales et verbales à propos d’un sujet qui fait le buzz est bien seul, dans une foule de victimes qui s’ignorent.

Quelle merveilleuse solitude, qui se vit dans la plénitude d’une âme pure et saine, et se partage dans la discrétion et l’humilité.

Belle journée,

Maj Majest,
Comment je vois le monde

(*) L’ennemi qui se présente et comporte comme tel : le sage n’a pas d’ennemi.

le-silence-des-agneaux-papillon-visage-clarice-starling-portrait-sans-texte

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer