FacebookTwitter

Il y a des mots qui font vivre et ce sont des mots innocents

 

Je t’envoie mes mots je t’envoie mon amour

 

Car le mot, qu’on le sache, est un être vivant. La main du songeur vibre et tremble en l’écrivant.

 

Écrire, c’est mettre des ailes à ses mots pour qu’ils aillent traverser le ciel de quelqu’un d’autre.

 

Ne jetez pas les vieux mots. J’en ferai des fleurs

 

Analogie, comparaison, métaphore, allégorie

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer