FacebookTwitter

« D’une seule caresse
Je te fais briller de tout ton éclat.
Je t’en envoie sans cesse
Et aime te savoir rêver à nos ébats.
Tes yeux me confessent
Que ça te met dans tous tes états.
Amour, désir et allégresse
Trinité nous a réunis, et nous réunira. »

Maj Majest,
Amour, désir et allégresse,
Nos ailes sensuelles

mains-jointes-bras-tendus-sur-le-cote-couple-couche-nu-union-sensuelle

Les deux premiers vers sont de Paul ÉLUARD, L’amour la poésie, 1929

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.