FacebookTwitter

Bienheureux ceux qui vivent dans l’amour et ont franchi, libres, les portes de leurs prisons intérieures.

 

Nous devons parcourir le chemin vers notre éveil nous-mêmes.

 

La liberté réside dans notre capacité à penser et à choisir de notre propre chef.

 

J’ai l’intime conviction que nous pouvons concevoir et bâtir un monde dans lequel chacun peut accéder à une vie décente et au bonheur.

 

Je l’ai vu, ton sourire aussi beau que le jour. Et l’heure du sourire est l’heure de l’amour.

 

La route est longue, et le sentier parfois sinueux mais les joies, bonheurs et satisfactions sont nombreux

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer