FacebookTwitter

« Un jour, la difficulté et les erreurs cèdent la place à l’harmonie et à la fluidité, reflets du chant d’amour qui sous-tend tout. »

Le Trio no 2 en mi bémol majeur pour piano, violon et violoncelle, D. 929, a été l’une des dernières compositions de Franz SCHUBERT. Écrite en novembre 1827, elle fut publiée par Probst fin 1828, peu de temps avant la mort du compositeur, sous l’opus 100.

David RICHO

Être adulte en amour

Vous aimez ? Abonnez-vous ici :

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez ?

Vous aimez ?

 

Laissez-moi un message sur le livre d'or.

 

Merci de votre visite !

 

You have Successfully Subscribed!

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer