FacebookTwitter

Si vous écoutez un musicien, il vous dira que la musique est bonne pour la santé ;
Si vous lisez au auteur, il vous proposera une étude qui démontre que de lire développe vos capacités ;
Si vous regardez un danseur, il vous mimera que la danse est indispensable à votre bien être ;
Si vous écoutez un professionnel des tarots, il vous comptera cette histoire de celui qui a vraiment rencontré l’amour de sa vie après qu’on lui ai prédit ;
et ainsi de suite…

lumieres-ville-coeurs

Nous sommes passés par des années d’observation et d’écoles visant à apprendre à manipuler son prochain pour en tirer profit.

La plupart d’entre nous sommes influencés voire contrôlés voire omnubilés par tout ou partie de ces préoccupations : amour, sexe, bonheur, pouvoir, reconnaissance, argent. Ce sont, de ce fait, les principaux leviers qui vont être utilisés pour nous manipuler : attirer notre attention, nous intéresser, nous faire réagir ou agir…

En soi ça ne pose aucun problème.

En être conscient et être un minimum clairvoyant évite de devenir le jouet des autres.

Pour certains ça n’est pas un manque d’intelligence qui les destine à devenir des proies faciles, c’est ce que l’on appelle une dépendance. Dépendance qui peut être économique, intellectuelle, affective, etc. L’intelligence alors ne peut quasi rien pour les sauver.

Le but du développement personnel et de la sagesse est de se libérer de certaines dépendances et de certaines représentations qui nous emmènent vers de mauvaises voies.

Argent, Sexe, Pouvoir, Reconnaissance sont potentiellement des concepts et des éléments très positifs de vie. Certaines variantes ou dérives ne le sont pas. Tout comme certaines associations que certains programment en nous, parfois avec force de conviction étant eux-mêmes convaincus, voire intimement convaincus d’avoir raison et de le faire pour notre bien.

Voilà bien là un challenge délicat, et sans doute une des clefs majeures des choix de vie personnels et de ce qui pourrait amener l’humanité à plus d’humanité.

De nombreuses écoles convergent vers le fait que le désintéressement, la compassion et l’amour altruiste sont sources de bonheur et de bien être pour soi et pour les autres.

Cela demande beaucoup de courage et de sagesse pour bâtir sa propre vie sur ces valeurs. Cela demandera une immense vague de meilleurs êtres pour le réaliser à l’échelle d’un groupe, d’une société, de notre humanité.

Maj Majest,
Guide des compétences comportementales et relationnelles

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer