FacebookTwitter

Qui a parlé du jeu de l’amour et de la séduction ?

Aimer n’est pas être attirés, séduits, ou comblés même si, lorsque nous aimons et sommes aimés en retour, nous sommes attirés, séduits, et comblés l’un par l’autre, l’un et l’autre.

Nous pouvons ressentir, vivre, et parfois partager d’immenses joies et bonheurs à séduire et être séduits, à être attirés et se sentir attirants, à susciter et à ressentir le désir, à vibrer des plaisirs sensuels exquis, ou à développer des sentiments amoureux voire passionnels.

C’est ce qui rend les choses si complexes et inextricables pour beaucoup d’entre nous.

Elles sont si simples, pourtant, si l’on se libère des idées reçues et autres nuages qui obscurcissent les lumières de l’amour et de nos émotions…

Si nous souhaitons mûrir et être heureux quoiqu’il arrive, cultivons l’amour. La séduction n’est plus alors que ce qu’elle est destinée à faire : un complément agréable et plaisant à des relations humaines profondes.
Alors que nous cultivons l’amour, ou vivons déjà dans l’amour, nous pouvons flirter, nous nous adonner à des activités offertes par une société de « consommation », tout en sachant ce qu’elles valent (ou ne valent pas), et ainsi continuer à chercher et identifier l’amour en nous et chez l’autre.

Pourquoi chez l’autre ? Parce-qu’il nous est souvent plus aisé de comprendre au travers de ce que nous voyons des autres. Ce regard sur l’autre a de la valeur, si nous savons nous confronter à notre propre réalité et retourner ce regard vers nous-même pour nous améliorer.

Nous identifions alors ce qui n’est pas de l’amour mais l’une de ces nombreuses choses qu’on croise de manière souvent amplifiée voire caricaturale dans la société de consommation et ses outils comme les plates formes commerciales d’achat vente d’être humains restés au niveau du « consumérisme relationnel ».

Ces attitudes mentales souvent très imprégnées chez certains sont par exemple :

Bien évidemment, cela n’est pas exprimé directement de la sorte, et il faut savoir lire entre les lignes.
Bien évidemment, nous éviterons d’exprimer une opinion aux personnes concernées : notre seule attitude étant de vivre dans la compassion et l’amour, notre sagesse nous aide à comprendre que les jugements que nous exprimerions ne seraient pas de nature à aider cette personne, ou n’auraient comme seul but que de satisfaire notre propre Ego (frustré, en colère, etc.).

Lorsque nous sommes matures, sages et aimants, nous pouvons séduire et être séduits, attirer et être attirés, car nous savons aimer et pouvoir être aimés. Lorsque nous sommes matures et éveillés, nous savons nous satisfaire, sans la juger, d’une relation de séduction. Et nous savons faire la différence entre toutes ces attitudes et l’amour.

Nous pouvons choisir d’emprunter le chemin de la construction d’une vie d’amour à deux dans un engagement clair et résolu. Nous le faisons en adultes conscients et clairvoyants. Notre démarche est renforcée au quotidien par l’amour en nous, l’amour de notre conjoint, et l’amour de ceux qui nous entourent.

S’il y a des jeux de séduction, il n’existe pas de jeu de l’amour.
L’amour n’a pas besoin du jeu, l’amour donne matière au « Je ».

Maj Majest,
Vivre dans l’amour

couple-enlace-tendrement-nez-contre-nez-noir-et-blanc

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer