FacebookTwitter

« Plus notre âme est belle, plus nous goûtons au bonheur et apprécions, en tout temps et tout lieu, ce et ceux qui nous entourent. »

Avoir une âme pure n’est pas nécessairement avoir une âme vide et inconsciente, comme l’âme naïve originelle d’un enfant.

Une belle âme a pu connaître des poisons. Distillée avec soin et patience, elle a retrouvé sa « pureté ». Et elle continue ce travail perpétuellement.

Une belle âme est telle l’œuvre d’art qui paraît achevée à beaucoup et à laquelle, pourtant, l’artiste apporte une petite touche pour l’améliorer encore, jour après jour.

Notre esprit est alors capable de voir et d’analyser sans être agité ou sans déformer ce qu’il observe. Les filtres déformants de nos croyances, nos cicatrices, nos blessures encore à vif, nos peurs, nos jugements n’ont plus d’emprise sur nous. Notre esprit n’en devient pas pour autant vide ou niais : Il sait toujours analyser, comprendre, s’émerveiller des beautés, détecter les dangers et menaces. Cette clairvoyance pleinement consciente nous amène à disposer de la capacité à voir et ne pas entretenir en nous-même les toxines de l’âme. Nous sommes alors capables de nous en prémunir seuls. Et ainsi d’en préserver notre entourage. Nous sommes également beaucoup moins vulnérables ou influençables lorsque nous observons ces agitations ou travers chez les autres. [1]

Notre âme est autant guidée par notre cœur aimant que par notre esprit clairvoyant.

Notre cœur aimant c’est celui qui aime avant que notre esprit ne juge.
Notre cœur aimant c’est celui qui a de l’amour pour le pécheur là où notre esprit rejette le péché.
Notre cœur aimant aime profondément et durablement. Il aide et soutient notre esprit clairvoyant qui ne crée plus douleur et souffrance.
Notre cœur aimant est celui qui nous pousse à nous améliorer constamment et nous donne une énergie inépuisable en toute circonstance.
Notre esprit clairvoyant ne nous trompe pas. Notre esprit clairvoyant sait qu’il n’a plus à s’agiter ou concevoir et fabriquer des schémas qui détériorent notre bien-être.
Notre esprit clairvoyant est bienveillant et patient.
Notre esprit clairvoyant ne se laisse pas enfermer ou manipuler.

Alors, nous avançons, toujours aimant, toujours aimable, toujours souriant et avenant.
Alors, nous disposons de tous les atouts pour résister à l’appel du côté obscur des forces qui veillent, prêtes à surgir et à prendre le contrôle.

Cela demande un travail important :
Nous commençons par alimenter notre âme avec ce qui est bon.
Nous prolongeons notre entraînement à faire la part des choses et reprendre le contrôle.
Nous transformons notre âme pour en retirer ce qui est mauvais avec patience et détermination.

Ceci fait, nos paroles et nos actes ne minent plus notre humanité avec du cynisme, des railleries, des critiques et polémiques sans fin, un rapport aux désirs toujours inassouvis et souvent incompris…

Plus notre âme est belle, moins nous sommes vulnérables. Mais surtout :

Plus notre âme est belle, plus nous goûtons au bonheur et apprécions, en tout temps et tout lieu, ce et ceux qui nous entourent.

Maj Majest,
Ma profession de foi
(première parution : 2012)

[1] Bien sûr, on ne peut que jouer notre rôle dans le grand théâtre de la vie. Aussi, il pourra arriver que nous soyons « victime » d’une personne au sens communément admis du terme. Ce que nous pouvons éviter, c’est d’être victime à l’intérieur de nous-même et de nous laisser entraîner dans des souffrances ou, pire, des comportements médiocres.

3 commentaires

  1. Françoise

    13 décembre 2013

    Post a Reply

    Merci de partager ce texte magnifique.
    Une très belle journée à vous.

  2. Françoise

    13 décembre 2013

    Post a Reply

    En nous élevant spirituellement on rencontre la beauté de notre Âme. Elle ne demande qu’à nous guider au quotidien. Elle est notre Lumière notre Force notre Puissance. La plus belle et la plus merveilleuse et la plus fidèle Amie que nous possédons.

  3. Valérie

    31 décembre 2012

    Post a Reply

    Ce que tu as écrit est très beau
    Je te souhaite une très bonne année 2013
    Valérie

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer