Plonger ses yeux dans ceux de cette jeune fille, c’était comme rentrer à la maison.

« Il eut l’impression qu’il la connaissait depuis toujours et qu’elle lui avait beaucoup manqué, sans qu’il le sache.
Plonger ses yeux dans ceux de cette jeune fille, c’était comme rentrer à la maison. »

Mette FINDERUP, Étincelles

femme-baiser-air-yeux-mi-clos-sensuel-doux-tendre-gros-plan-biais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.