FacebookTwitter

Ton âme est faite pour aimer ardemment.

 

J’aime : voilà le mot que la nature entière crie au vent qui l’emporte.

 

Ses lèvres entr’ouvertes tombèrent sur les miennes et l’univers fut oublié.

 

Je suis toute émue de vous dire que j’ai une envie folle de vous

 

Toutes ces lettres effacées Parlent pourtant ; Elles ont vécu, ces pensées, Fût-ce un instant.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer