FacebookTwitter

« Nous cherchons d’abord les réponses et les remèdes en nous-mêmes. »

Pierre DESPROGES, disait, dans son « Manuel de savoir-vivre à l’usage des rustres et des malpolis » :

« L’ennemi est bête : il croit que c’est nous l’ennemi, alors que c’est lui ! »

Peut-être est-ce plus clair en ne changeant qu’un mot :

« L’ennemi est bête : il croit que c’est nous son ennemi, alors que c’est lui son ennemi ! »

Une autre variante et idée :

« L’ennemi est bête : il croit que nous sommes ennemis, alors que c’est lui qui choisit d’être ennemi. »

Si nous choisissons de surpasser tout ceci y compris le cynisme du propos de Pierre pour vivre dans un au delà meilleur, nous pouvons alors cultiver des pensées et paroles comme :

« Nous cherchons d’abord les réponses et les remèdes en nous-mêmes. Quand nous souffrons, quand nous sommes submergés par la colère, la peur, la jalousie, l’envie, et bien d’autres, nous recherchons la solution en nous-mêmes et par nous-mêmes. Nous faisons notre part, nous la faisons au mieux. Et nous y concentrons toute notre attention et toute notre énergie. Nous laissons à l’autre le soin de faire de même, dans l’espoir que la sagesse, la douceur, la compassion et l’amour reprendront place dans nos vies. »

Maj Majest,
Ma profession de foi

femme-dos-profil-assise-nue-bras-en-l-air-cheveux-noir-et-blanc

Liens

  1. Le premier ennemi à combattre est à l’intérieur de soi. Souvent, c’est le seul. | Maj Majest, le blog - […] « L’ennemi est bête : il croît que c’est nous l’ennemi alors que c&rs… […]

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer