FacebookTwitter

« Loin d’être resté à l’évocation de deux être amoureux et épris, Friedrich a subitement dépeint les forces obscures qui poussent un couple vers son destin, les zones d’ombre et de lumière qui l’entourent, les mystères sur son devenir. Et, au milieu de tout cela, l’amour qui le lie, et dont dépend sa survie… »

sur-un-voilier-caspar-david-friedrich

Caspar David FRIEDRICH, Sur un voilier

Christophe ANDRÉ,
De l’art du bonheur

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer