L’empathie est une composante vitale de notre humanité.

« L’empathie est une composante vitale de notre humanité. »

« La leçon principale à tirer de toutes ces connaissances est que l’empathie est une composante vitale de notre humanité. Sans elle, nous avons peine à donner un sens à notre existence, à nous relier aux autres et à trouver un équilibre émotionnel. Nous pouvons aussi dériver vers l’indifférence, la froideur et la cruauté. Il est donc essentiel de reconnaître son importance et de la cultiver. De plus, pour éviter de sombrer dans l’excès de résonance affective qui peut conduire à la détresse empathique et au burnout, il faut, comme nous l’avons mentionné dans un précédent chapitre, inclure l’empathie dans la sphère plus vaste de l’amour altruiste et de la compassion. Nous disposerons ainsi des qualités nécessaires pour accomplir le bien d’autrui tout en permettant notre propre épanouissement. »

Matthieu RICARD,
Plaidoyer pour l’altruisme

enfant-devant-montagnes-nuages-blanc-souriant-bras-ouverts-majmajest-com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.