FacebookTwitter

« le baiser que sur mes lèvres tu as déposé
garde encore ce matin un goût d’éternité »

« Dans la douceur de ma nuit, de toi j’ai rêvé
Dans une mer limpide et chaude je me suis baignée

Dans le ciel étoilé soudain tu apparus
d’un halo étinc’lant tu étais revêtu
le murmure tendre de ta voix m’est parvenu
dans une grâce troublante tu es descendu

le baiser que sur mes lèvres tu as déposé
garde encore ce matin un goût d’éternité. »

Maj Majest

Caresser les étoiles

Abonnement (gratuit)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer