L’amitié est un état d’esprit et une attitude plus ou moins ancrés en nous.

« Reconnaissons en l’amitié une des formes de l’amour.

C’est une richesse qui enrichit l’individu qui choisit ses chemins.

Quand l’amitié est une base transmise et vécue dans notre éducation, elle entre simplement dans nos âmes.

Pour ceux qui ont reçu cette éducation positive, et surtout pour ceux qui en ont été éloignés, devenus « adultes », nous pouvons prendre conscience de cette faculté, la cultiver et la développer.

Les relations d’amitié qui se construisent entre deux êtres ou dans des groupes plus importants sont des fenêtres ouvertes vers une inter relation saine et positive… Qui conduira au bien être, à la réussite personnelle et professionnelle, etc.

Pour que ce lien puisse exister et se construire, il faut que nous ayons cultivé ses germes dans notre âme : ce que nous pensons et projetons de nous-mêmes, du monde, et des êtres que nous rencontrons rend cette relation possible.

Un lien d’amitié est souvent composé, et renforcé ou fragilisé, par ses représentations. Ces représentations du lien d’amitié se forment dans l’esprit de chacun des intéressés. Elles évoluent en fonction des prédispositions et compatibilités des membres qui forment cette relation, de l’intensité de la concentration et de l’attention portée à ce lien, de la qualité de ce que la communication véhicule et crée chez les uns et chez les autres, et de nombreux autres facteurs.

La relation se forme facilement et rapidement lorsque les composants qui se lient ont, par nature, des éléments qui les vouent à se lier.

La relation se forme et se développe en fonction de nos capacités et compétences d’amitié autant que par nos prédispositions. Ces capacités d’amitié, c’est ce que nous créons lorsque nous cultivons l’amitié en nous-mêmes, dans ce Jardin que nous pouvons faire Jardin d’Éden.

Lorsque les capacités d’amitié sont profondément ancrées en nous, ce lien découle naturellement de ces capacités. Nous adoptons une attitude d’amitié : Sur cette base, la relation d’amitié se construit rapidement en toutes circonstances et perdure. Même si le partenaire dans cette relation n’a, lui, pas les aptitudes ni les dispositions pour ce faire, et empêche la formation d’un lien bilatéral réciproque positif et durable. Dans le cas de sages matures, nous reconnaissons, acceptons et tournons la page sans insister en vain.

Il peut arriver que le lien soit formé ou entaché d’autres choses que l’amitié, chez nous ou chez l’autre. il est alors fragile voire toxique : Un peu comme dans le cas les liaisons biophysiques, il existe des parasites ou des virus qui simulent cette compatibilité ou cette attitude d’amitié. Pour ajouter au tableau, nous construisons, recevons ou entretenons des confusions mentales autour de l’amitié qui nous dupent et nous font faire fausse route…

Ce dont nous devrions nous préoccuper au plus haut point, c’est de vivre dans l’amitié (et donc Vivre dans l’amour). C’est de cultiver en nous, dans notre âme, dans nos paroles et dans nos actes, les dispositions et les attitudes de l’amitié. C’est de savoir la reconnaître en nous et de l’offrir à ceux qui nous entourent, en espérant qu’ils font de même.

Certains êtres, rares, brillent de mille feux offrant leur amitié au plus grand nombre.
D’autres qui vivent dans la misère, souvent sans le savoir, ne voient pas cette lumière…

L’amitié est un état d’esprit et une attitude plus ou moins ancrés en nous.

Heureux ceux qui vivent dans l’amitié sans même avoir besoin d’y penser.
Heureux ceux qui cultivent cette lumière en eux malgré leur héritage et les difficultés de la vie.
Heureux ceux qui allument cette lumière en nous. »

Maj Majest,
Vivre dans l’amour

deux-chiens-labradors-assis-cote-a-cote-dans-la-nature-fleurie-ciel-bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.