FacebookTwitter

« La pratique du bonheur s’apparente ainsi à l’apprentissage d’un instrument de musique : tous les jours, faire des efforts, brefs et légers. Pour de temps en temps sentir l’apesanteur des moments de grâce. »

tableau-femme-enlace-violoncelle-dos-bleus

« La pratique du bonheur s’apparente ainsi à un patient jardinage de notre âme.
Ou à l’apprentissage d’un instrument de musique : tous les jours, faire des efforts, brefs et légers.
Pour de temps en temps sentir l’apesanteur des moments de grâce. »

Christophe ANDRÉ,
De l’art du bonheur

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.