FacebookTwitter

« Je voulais simplement te dire
Que ton visage et ton sourire
Resteront près de moi sur mon chemin »

Jean-Jacques GOLDMAN

« Je voulais simplement te dire
Que ton visage et ton sourire
Resteront près de moi sur mon chemin

Te dire que c’était pour de vrai
Tout ce qu’on s’est dit, tout ce qu’on a fait
Que c’était pas pour de faux, que c’était bien.
Faut surtout jamais regretter
Même si ça fait mal, c’est gagné
Tous ces moments, tous ces mêmes matins
Je vais pas te dire que faut pas pleurer
Y a vraiment pas de quoi s’en priver
Et tout ce qu’on n’a pas loupé, le valait bien
Peut-être que l’on se retrouvera
Peut-être que peut-être pas
Mais sache qu’ici bas, je suis là
Ça restera comme une lumière
Qui me tiendra chaud dans mes hivers
Un petit feu de toi qui s’éteint pas »

Jean-Jacques GOLDMAN

Confidentiel, 1993, album : Non Homologué

Envie de vivre le meilleur de vous-même ?

Contactez-moi ici et maintenant.

Maj

Abonnement (gratuit)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer