Je te sens en moi, Depeche Mode

Je te sens en moi, Depeche Mode

Du pur génie !

Maj Majest

« Je te sens (en moi), je sens ton soleil briller
je te sens (en moi), tu es dans mon âme
tu m’emmènes là, tu m’emmènes où le Règne vient
tu m’emmènes, et me mènes à travers Babylone

Je ressens le matin de notre amour
Je ressens l’aube de notre amour

Je te sens en moi, j’entends ton coeur chanter
je te sens en moi, et je ressens la joie que ça m’apporte
là où le paradis attend, ces portes dorées, et ça revient, encore et encore
tu m’emmènes et me mènes à travers un monde merveilleux (**)

Je ressens le matin de notre amour
Je ressens l’aube de notre amour

Je te sens en moi, je sens en moi les vibrations de ton âme précieuse (*) et je suis en pleine communion
je te sens en moi, je sens la chaleur de ton soleil sur moi, mon Règne arrive

Je te sens en moi dans chaque mouvement que tu fais
je te sens en moi à chaque respiration que tu prends
là où les anges chantent et déploient leurs ailes, mon amour est au plus haut
tu m’emmènes chez nous au Trône de la Gloire (***) pas à pas

Je ressens le matin de notre amour
Je ressens l’aube de notre amour »

(*) Voir aussi « Précieuse », ou « Precious », du même groupe.
(**) « Oblivion » , littéralement « l’oubli ». Sans doute associé à un merveilleux lâcher-prise qui permet d’oublier tout ce qui fait tâche dans notre âme & dans le monde & la vie…
(***) Une « Gloire » bien différente de la réussite sociale et des vanités de l’Ego, sans doute… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.