FacebookTwitter

« Je m’affaire à être moi et à vivre ma vie au mieux maintenant, et cela m’occupe à plein temps. »

Ce propos, qui peut paraître une lapalissade, cache en fait ce qu’il ne dit pas pour mieux l’affirmer : Ceux qui passent leur temps à se demander ce que les autres font, ce que les autres devraient faire, ce que les autres pensent, etc. sont sans doute en train de passer à côté de l’opportunité d’être eux-mêmes et de chercher à s’améliorer eux-même.

Ceux qui sont sur le bon chemin et s’occupent de ce qu’ils sont et ce qu’ils ont à faire n’ont pas de temps libre et ne s’ennuient jamais. Ils n’en ont pas nécessairement conscience. Ils n’ont pas le temps de se préoccuper de la vie des autres, de critiquer les autres, de se faire des films ou, pire encore, d’intoxiquer leur entourage et de nuire à qui mieux mieux.

Ils sont heureux.

Maj Majest,
Guide des compétences comportementales et relationnelles

oiseau-jaune-pose-sur-tulipe-rouge-champ-zoom-soleil

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer