J’ai fait un pas immense le jour où j’ai compris que j’étais seul à entretenir mes souffrances.

« J’ai fait un pas immense le jour où j’ai compris que j’étais seul à entretenir mes souffrances. »

Jacques SALOMÉ,
Bonjour Tendresse

femme-rousse-regard-portrait

2 réflexions au sujet de « J’ai fait un pas immense le jour où j’ai compris que j’étais seul à entretenir mes souffrances. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.