FacebookTwitter

« En regardant un individu en proie à la haine, on devrait le considérer davantage comme un malade à guérir que comme un ennemi à abattre. »

Matthieu RICARD,
Plaidoyer pour l’altruisme

C’est un début. Un début de mieux. Un progrès par rapport à un pire.

Et je donne rendez-vous à celles et ceux qui auront dépassé ce stade.
J’ai disséminé quelques indices ci et là.

Maj Majest,
Comment je vois le monde.

chaton-et-chien-tendresse-noir-et-blanc-majmajest-com

2 commentaires

  1. MPC

    19 octobre 2016

    Post a Reply

    Je ne suis pas un grand lecteur de Matthieu RICARD, et j’apprécie beaucoup ses propos. Peut-être pourrait-on dire :
    « En regardant un individu en proie à la haine, on devrait considérer en premier lieu sa souffrance et l’aider de notre mieux plutôt que de le voir comme un ennemi à abattre. »

    • majmajest

      19 octobre 2016

      Post a Reply

      Cela me semble en effet bien plus adapté, y compris au message bouddhiste (qui comporte beaucoup de bonnes choses, dont celle-ci).
      Maj

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer