FacebookTwitter

« C’est là-haut que je suis bien.

Au lever du jour, un beau matin
Ton cœur libéré de l’airain
Brûle d’amour tout contre le mien

C’est là-haut que je suis bien
Nos corps brillent sous nos mains
Nos vies s’écoulent entre tes reins
et notre bonheur est divin

C’est là-haut que je suis bien
Ce chant qui te parût sibyllin
Ce chant d’amour en trois quatrains
résonne sur nos festins. »

(En hommage à Michel BERGER et France GALL, dont je publie la sublime chanson, Plus haut, ici.)

Maj Majest

Vers les cimes, Graines d'amour et de vie Poème pour elle et lui.

Vous aimez ? Abonnez-vous ici :

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer