FacebookTwitter

« Ce qui est agréable, mieux vaut le savourer, en pleine conscience, que s’inquiéter de sa disparition future. »

Christophe ANDRÉ

C’est l’évidence même et un retour aux sources (songez aux enfants).

La Pleine Conscience n’étant pas nécessairement une contrainte et une démarche active lorsque tout va bien dans l’âme qui le savoure. Nul besoin d’exhausteur de goût quand tout va bien dans une âme saine.

Maj Majest,
Guide de sagesse à l’attention des gens ordinaires

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer