FacebookTwitter

Il ne comprenait pas cette douceur calme.

 

Viens dans mes bras, être charmant, je te désire infiniment.

 

Je voudrais que tu sois là que tu frappes à la porte et tu me dirais c’est moi

 

Le paradis, c’est la fusion de deux âmes dans un baiser d’amour.

 

J’embrasse tes mains, j’embrasse tes lèvres, j’embrasse ton petit temple bleu.

 

Chaque âme fleurit au moment opportun pour elle sur un chemin qui lui est propre.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer