FacebookTwitter

J’aime les yeux qui regardent avec tendresse.

 

Il faut voir de ses yeux des millions de gens plongés dans la misère pour y croire.

 

Plonger ses yeux dans ceux de cette jeune fille, c’était comme rentrer à la maison.

 

Bienheureux ceux qui voient avec leurs propres yeux et ressentent avec leur propre cœur.

 

Nos regards créent l’univers dans lequel nous aimons vivre et quand nous fermons les yeux, c’est pour nous aimer passionnément.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer