FacebookTwitter

Aimer, quelle douce folie

 

Il y a le possible, cette fenêtre du rêve ouverte sur le réel.

 

Mes lèvres jouent les funambules Pour rejoindre ton cœur

 

Tes caresses légères et tes baisers éclairent mon âme et ouvrent mon cœur

 

Il était nécessaire et profitable que je traverse toutes ces péripéties puisqu’elles ont permis de créer cet être que je suis et qui construit aujourd’hui.

 

Plus notre âme est belle, plus nous nous délectons du bonheur de vivre.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer